top of page
pexels-photo-6102005_edited_edited.jpg

BONNE ANNÉE 2023

TOUTE L'ÉQUIPE DU 21 DU LAPSYDÉ VOUS
SOUHAITE UNE TRÈS BELLE ANNÉE 2023

Accueil: Gros titre

A LA UNE

Blog spécial du 21 Janvier 

En ce 21 janvier, le 21 du LaPsyDÉ vous propose de découvrir un nouveau format vidéo dans lequel vous découvrirez les membres de l'équipe ainsi qu'un message du Pr. Grégoire Borst pour vous !
Merci à vous de nous suivre. Nous vous souhaitons à tous une très bonne année 2023.

image couv_edited.jpg
Accueil: Actualités et ressources

ACTUALITÉS 

Tous les ans, des membres du LaPsyDÉ participent à des conférences afin de présenter leurs travaux à la communauté scientifique et se tenir informé des dernières avancées.

En ce mois de novembre, nos chercheurs et chercheuses ont pu assister à deux conférences internationales ayant lieu à Boston.

Leticia Schiavon Kolberg et Alex de Carvalho ont ainsi participé à la 47ème édition de la 'Boston University Conference on Language Development', l'une des conférences internationales les plus prestigieuses sur le développement du langage. Ils ont présenté leurs travaux intitulés "The duck hits! The monkey _ too!", dans lesquels ils étudient la capacité des enfants francophones à comprendre l'adverbe "too" (aussi).

Esther Boissin, Aikaterini Voudouri et Nina Franiatte (doctorantes supervisées par Wim De Neys) ont également participé à la 63ème édition de la Psychonomic Society à Boston, une conférence internationale qui regroupe plus de 4500 scientifiques dans le domaine de la psychologie expérimentale. Elles y ont présenté leur travaux sur le raisonnement humain, la détection du conflit, les entraînements cognitifs sur les biais et les intuitions logiques.

Boston University Conference on Language Development
Boston University Conference on Language Development
Psychonomic Society
Psychonomic Society
Accueil: À propos de moi
Esther Iris MT180.jpg

FINALE UNIVERSITÉ PARIS CITÉ DE MA THÈSE EN 180 SECONDES

Ma thèse en 180 secondes est un concours organisé par les universités permettant aux doctorant.e.s de présenter et vulgariser leurs projets de recherche auprès d'un large public novice et diversifié. Les doctorant.e.s ont pour mission de réaliser un exposé clair, concis et convaincant de leurs sujets de thèse et cela en 3 minutes chrono !

Cette année, 2 doctorantes au LaPsyDE y ont participé : Iris Menu et Esther Boissin, qui a remporté le premier prix du jury !

Félicitations à elles-deux pour leur performance. 

Accueil: À propos de moi

3ème Journée de la Chaire Sorbonne Neuroéducation et Créativité - Edition 2021

Le 9 Juin 2021 s'est tenu la troisième journée de la Chaire Sorbonne Neuroéducation et Créativité, sur le thème « Mieux comprendre et réduire l’impact des inégalités éducatives dans la classe ». Cette journée, organisée par le LaPsyDÉ, a eu lieu dans le Grand Amphithéâtre de la Sorbonne à Paris et a été retransmise en direct sur YouTube et sur ZOOM pour que le plus grand nombre puisse en profiter. Si vous n'avez pas pu y assister, l'intégralité de cette vidéo est disponible sur la chaîne Youtube du 21 du LaPsyDÉ !


Présentation de cette journée :

Le poids des inégalités éducatives dans la réussite scolaire en France est resté stable pendant ces trente dernières années. Les données de la Direction de l’Évaluation, de la Prospective et de de la Performance (DEPP) confirment les conclusions des études internationales (TIMMS et PISA en tête), qui révèlent non seulement que le niveau des élèves français se situe en dessous du niveau des élèves des autres pays industrialisés, mais aussi que, plus inquiétant, la France est le pays de l’OCDE dans lequel le niveau des élèves est le plus fortement affecté par le milieu social dont ils sont issus. Si les inégalités éducatives sont souvent envisagées par le prisme des inégalités sociales et/ou migratoires, elles peuvent être également le produit d’un ensemble d’autres facteurs : troubles des apprentissages et du neurodéveloppement, handicap, difficultés d’accès aux ressources éducatives et culturelles, difficultés d’accès aux ressources numériques…


Durant cette journée, des chercheurs en sciences cognitives et différents acteurs de la communauté pédagogique aborderont les pistes pour répondre à ce défi sociétal majeur. Il s’agira d’une part de présenter les derniers résultats des recherches sur les facteurs environnementaux, sociaux, mais aussi biologiques, psychologiques et pédagogiques produisant les inégalités éducatives. Les recherches visent en effet d’une part à évaluer l’effet des inégalités sociales sur le développement du cerveau et des processus cognitifs, et sur les apprentissages scolaires, et d’autre part l’effet des troubles du neurodéveloppement et du handicap sur l’acquisition des savoirs fondamentaux et l’ensemble des apprentissages. D’autre part, sera abordée la question du développement et de l’évaluation des outils, des dispositifs et des interventions didactiques et pédagogiques à même de réduire ces inégalités éducatives. L’évaluation rigoureuse des effets de ces nouveaux dispositifs sur les inégalités éducatives est un enjeu majeur des recherches translationnelles en éducation.

Accueil: À propos de moi
v2question-2519654_1280_edited.jpg

DÉCOUVRIR LE 21 DU LAPSYDÉ

Accueil: Bienvenue
bottom of page